AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vous recherchez une serveuse ? Appellez moi Elydrix !

Aller en bas 
AuteurMessage
Myilluis
Conseiller
avatar

Masculin Messages : 22

MessageSujet: Vous recherchez une serveuse ? Appellez moi Elydrix !   Dim 16 Mai - 0:27

Oyez, oyez ! Damoiselles séduisantes et damoiseaux excités, centenaires impuissants et adolescents déflorés, populations de ce monde, venez entendre l'histoire d'Elydrix, jeune disciple de Crâ, au visage fin, aux doigts de fée, et généreusement développée dans le sens perpendiculaire !
Cette histoire est totalement vraie. La preuve est que je l'aie inventée d'un bout à l'autre.


Tout commença alors par une belle matinée ensoleillée. Une brise soufflait sur les terres plutôt calmes de l'ancestrale Amakna. En effet, les dieux étant plutôt contents de leurs aventuriers, ils ne voyaient pas encore l'utilité de faire tomber cette sorte d'eau qui mouille et qui tombe du ciel.
Profitant de cette agréable journée, les bouftous ruminaient l'herbe, les pious volaient les graines des paysans imprudents, et les tofus virevoltaient gaiment. C'était une journée banale, dans le fond.
Qui aurait pût envisager, ne serait-ce qu'une seule seconde, qu'au milieu de cette routine, XELOR LUI MÊME SE MONTRERAIT ?!
.... Personne. Et pour cause, ça n'arriva pas. Rien n'arrivait jamais.
Et la journée se termina... La nuit succéda au jour. Même cette transition naturelle était parfaitement réglée, comme un métronome.

Le jour reprit plein pouvoir, aux alentours d'une heure qui était elle-même aux alentours d'une autre, condamnant la majorité des habitants à émerger de leurs doux et merveilleusement réalistes rêves. Leurs rêves étaient parfaitement semblables eux-aussi... Quand on vit dans un monde sans événement, peut-on avoir l'esprit assez ouvert pour imaginer et avoir un esprit critique ?
Alors, une nouvelle journée ensoleillée passa. Et comme à leurs habitudes respectives, aucun dieu ne parut à l'œil d'aucun mortel.

Une branche craqua, dévala l'arbre entier, et s'éclata contre le crâne d'une jeune habitante de ce monde, la réveillant en sursaut.

"Gnieeeeh !! koikiya ?! Koikejéfai ?!"

Sortant tant bien que mal de l'état comateux dans lequel elle était toujours (banalité, banalité...) en se réveillant, elle se leva en s'agrippant au tronc contre lequel elle s'était assoupie. Elle n'avait sur elle qu'une jupe, assez courte, et une haut, tous deux d'un rouge sombre. Sa poitrine généreuse, ses hanches rebondies et son teint rose faisaient craquer n'importe quel homme. Les traits fins de son visage et les courbes dessinées par son voluptueux corps lui donnaient une véritable apparence de poupée. Sa chevelure courte, d'un jaune rivalisant avec la lumière du soleil, jouaient avec le vent. Son regard d'ambre faisait succomber n'importe quel être et ses mots embrumaient l'esprit. Elle aurait pu se permettre maintes et maintes choses, toutes plus viles les une que les autres. Mais sa grande sagesse la guidait toujours vers le bon choix.
Mes mots ne suffiront pas à décrire la parfaite image qu'il me reste d'elle.

Immédiatement après s'être levée, elle retira un à un les habits qui lui collaient au corps, et glissa dans la rivière qui coulait, le long de la forêt. Elle fit de sa toilette plus beau paysage que la plus belle des peintures. L'eau perlée glissait sur ses joues roses. Les fins rayons de soleil qui passaient au travers illuminaient l'étendue aqueuse de plusieurs couleurs chatoyantes. elle remuait, jouait, plongeait, faisant corps avec la nature.
Son bain matinal terminé, elle lava ses vêtements, un à un, et les fit sécher au soleil. Elle profita des longues feuilles des arbres qui l'entouraient pour se confectionner un habit provisoire, pour ne pas rester nue trop longtemps.
Ses atours secs, elle se rhabilla, sans se presser.

Et elle prit la route, sa besace lui tapant à la hanche. Une seule voie s'offrait à elle. Une seule route. Celle qu'elle avait empruntée, depuis déjà plus d'un an. Celle qu'elle avait quittée, sans être arrivée au bout.
En marchant, elle mangeait. En mangeant, elle lisait. En lisant, elle se reposait. Elle n'avait guère le temps de s'adonner à une seule activité. Elle les cumulait, pour pouvoir toutes les accomplir.

Elydrix, pourtant, n'était ni orpheline, ni pauvre. Elle voyait régulièrement ses deux parents. Elle avait de l'argent et une vie convenable. Elle vivait bien, sans aucuns problèmes.
Mais du jour au lendemain, 3 catastrophes accablèrent sa famille. La perte de 3 personnes chères à son cœur.
Tout d'abord, son frère, Myilluis, jeune et élégant disciple de Féca. Il était devenu l'un d'eux. Ceux qui agissent par intérêt. Ceux qui ne comprenne que la langue des Kamas. Myilluis n'avait pas la même vision de la chose. Il aidait parfois gratuitement ceux qui en avaient besoin. Son imprudence lui fit perdre la vie, au cours d'une rixe portée contre sa personne.
Son père, boulanger dans une petite bourgade, fut emportée par la maladie. Mort banale dans un monde banal. Pourtant, cela instaura une déception sourde dans le cœur de la petite aventurière. Très jeune, elle n'arriva pas a réaliser.
Enfin, en dernier lieu, sa sœur disparut aussi. Ce fut après la mort de leur père. Complètement dépitée, elle s'en alla s'en laisser trace de son passage.

La jeune disciple de Crâ avançait toujours. En chemin, elle s'arretait peu. Pourtant, c'etait déjà trop. Beaucoup trop. Temps perdu qu'elle ne rattraperait jamais.



Une semaine passa alors, toujours aussi banale.



Elle arpentait les rues de l'antique cité d'Astrub. Elle cherchait cette maison. Celle qu'elle occupait, depuis plus d'un an. Celle qu'elle avait néanmoins dû quitter, pour des raisons plus diverses les une que les autres.
Par le plus grand des hasard, elle tomba nez à nez avec l'un des anciens occupants de cette maison. Elle ne le connaissait pas, lui non plus. Elle voulu alors le tester. Voir s'il était digne de porter ce fardeau, ces ailes qu'elle même voulut porter, celles que son frère arbora pendant un moment...
L'homme, petit et ridé, ne lui inspirait guère confiance. Il ne lui répondait qu'avec dédain, comme s'il lui était de très loin supérieur. Apres qu'Elydrix lui ai posé quelques questions, il la laissa là, ne lui ayant appris qu'une seule chose : La maison était proche...

Elle désirait continuer, devenir enfin des leurs. Succéder à son frère, et finir ce qu'il entreprit.


Elle poussa la porte, prit une plume de ses flèches, et écrit. Tout commençait alors. Elle avait trouvé cette voie, elle posa le pied dessus. Maintenant, ce n'était plus qu'à elle de faire ses preuves. Plus jamais elle ne serait l'ombre de celle qu'elle voulut être.

Quelques jours passèrent...

Elydrix s'ennuyait... Sa vie monotone avait repris son cours, depuis qu'elle avait enfin retrouvé la trace tant attendue de ce sentier fictif. Elle n'aspirait désormais qu'à se distraire. Quelqu'en etaient les manières.
Lui vint alors à l'esprit des souvenirs, qu'elle avait volontairement oubliés...

" -Elydrix, il faut que tu prennes la faux de cette main. Non non non ! Coup dans ce sens, de roite à gauche ! Très bien ma chérie !"

Elle en avait oublié les cours de sa mère... Effectuer un métier ne pouvait que la sortir de cette routine effrayante !
Alors, elle se mit en route. Elle courut tout droit, dans les champs d'Astrub. Elle se munit de la faux que ses doux géniteurs lui avaient offert, et elle entreprit la coupe nette de blé. Les unes après les autres, les pousses de blé jaunes, plus dorées que l'or, tombaient sous les coups incessants de l'arme. Le bras destructeur de la jeune femme arrachait la vie, dans le but d'en nourrir une autre. Et sans même songer au temps qui passait, elle continuait.
Et la nuit arriva, comme à son habitude. C'est à ce moment qu'Elydrix comprit qu'elle avait réussit à trouver une occupation saine, solitaire et épuisante.

Deux petites journée passèrent...

Elydrix était retournée à la maison qui l'accueillait désormais à bras ouverts. Au détour d'une conversation, elle recontra un homme. C'etait un disciple du pileux Sadida.
Après une longue conversation, elle en tira quelques informations plutôt alléchantes. L'homme au corbac, comme l'avait appellé en raison de son air un peu triste, tenait en réalité un restaurant, le "CrokPichons".
Alléchée par l'idée d'obtenir un poste dans son établissement, la jeune disciple de Crâ se hâta d'aller au second étage, elle ouvrit le cahier où étaient rangées les candidatures, prit une plume de sa plus belle flèche, et commença à écrire...
Spoiler:
 

Selenytement, Elydrix.



[u]


Dernière édition par Elydrix le Dim 16 Mai - 0:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syth Haddin
Patron


Masculin Messages : 84
Age : 23
Localisation : Encré dans la societé
Humeur : Froide

MessageSujet: Re: Vous recherchez une serveuse ? Appellez moi Elydrix !   Dim 16 Mai - 0:33

Ledit patron, croisa la candidate en remonta au second étage, celle-ci lui montra sa candidature.
Éblouit par cette candidature, Koh-Lossalh lui répondît :


Je ne pourrais qu'être pour à votre admission !
Mais attendons tout de même le vote de mon conseiller.


Dernière édition par Koh-Lossalh le Dim 16 Mai - 0:34, édité 2 fois (Raison : Balise en trop "[b]")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecrokpichons.forumactif.com
Raphyx
Artisan
avatar

Masculin Messages : 71
Localisation : Dans la cuisine

MessageSujet: Re: Vous recherchez une serveuse ? Appellez moi Elydrix !   Dim 16 Mai - 11:49

Je n'est point le droit aux votes mais franchement j'adore Wink

Bonne chance Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambino-Klhar
Conseiller
avatar

Masculin Messages : 6
Age : 21
Localisation : Dans sa tombe.
Humeur : Naïve

MessageSujet: Re: Vous recherchez une serveuse ? Appellez moi Elydrix !   Dim 16 Mai - 12:34

Une silhouette venait de faire son entrée discrètement dans la salle de recrutement. Koh-Lossal lança :

-Ah ! Ben voilà le nain !
-Je ne suis pas un nain ! C'est vous qui êtes anormalement grand !
-C'est celà, oui... Lis plutôt celà ! C'est un parchemin de recrutement tout simplement excellent !

Le petit Eniripsa pris le parchemin entre ses mains... Ses yeux furent éblouit ! Après qu'il est lu, il se tourna vers Koh !

-Chef... C'est la déesse Crâ en personne qui a écrit ça, nan ?
-Ben... Juste une candidate douée, pauvre petit naïf !

Bambino prit le parchemin et tamponna un pour dessus. Puis il marmonna dans sa barbe :
-En plus elle est peut-être belle... Nihihih *rire d'enfant*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myilluis
Conseiller
avatar

Masculin Messages : 22

MessageSujet: Re: Vous recherchez une serveuse ? Appellez moi Elydrix !   Dim 16 Mai - 13:13

Elydrix se munit d'une de ses plus belles plumes, et entama la rédaction...

"Bien le bonjour !
Merci pour cette réponse favorable ! Je saurais me montrer fort digne de cette place qui m'est offerte, dans ce magnifique établissement ! Soyez sans craintes, je ne faillirai pas à mon devoir, celui de toujours nourrir le voyageur affamé ! Si bien sur il emmène les Kamas, huhu... "

Elydrix


Elle secha sa plume, la rangea, et alla immédiatement s'occuper des premières affaires du restaurant, c'est-à-dire, la récolte d'ingrédients pour préparer ses plats...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syth Haddin
Patron


Masculin Messages : 84
Age : 23
Localisation : Encré dans la societé
Humeur : Froide

MessageSujet: Re: Vous recherchez une serveuse ? Appellez moi Elydrix !   Dim 16 Mai - 15:37

[HRP] Nous allons procéder à ton recrutement [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecrokpichons.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vous recherchez une serveuse ? Appellez moi Elydrix !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous recherchez une serveuse ? Appellez moi Elydrix !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous recherchez un mentor ? C'est par ici !
» votre académie , vous a rapporter combien $$$ !
» Quel a été le meilleur jeu de plateau auquel vous avez joué pendant l'année 2009-2010 ?
» quel est le meilleur deck en type 2 selon vous?
» [RP - Beuverie] La tournée de la serveuse !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le CrokPichons. Restaurant sous l'égide d'Hécate. :: Le restaurant :: L'antre du candidat :: Candidats acceptés-
Sauter vers: